Avant je ne savais pas quoi mettre dans mon CV

Dans la liste des trucs qu’on a toujours envie de remettre à plus tard, le CV est vraiment bien placé…

C’est bien compréhensible ! C’est un passage obligé et c’est difficile à faire ( surtout quand on est tout seul en face de la page blanche).

On a toujours l’impression d’avoir oublié quelque chose, même si on a bien compris qu’il fallait que tout tienne sur une page. “ Parce que, vois-tu, les recruteurs en voient des centaines par jour, il faut que ça donne envie, ils doivent voir que tu es le bon en un coup d’œil, que tu peux faire l’affaire.” 

Oui, mais : comment je sais MOI, pourquoi je ferais l’affaire ?

En voilà une bonne question !

C’est ça qui rend l’exercice du CV si douloureux : comment fait-on pour connaître ses compétences ?

Les difficultés arrivent tout de suite.

– Qui peut dire avec précision ce qu’est une compétence ?
– Y en a-t-il des plus importantes que d’autres ?
– Où se trouve la liste des compétences existantes ?
– Ah bon, il y a plusieurs listes ?
– C’est quoi les compétences à la mode en ce moment ?
– Et comment savoir si j’ai bien les compétences associées aux métiers que j’ai fait ?

Là, c’est la panique!

Je respire  à fond.

La réponse est toute simple. Je suis compétent à chaque fois que je réussis quelque chose, dans le monde professionnel comme chez moi.

Première étape pour décrire mes compétences : partir de ce que je fais.

Pas des grandes idées, pas  ce que je pense qu’il faut dire, mais très concrètement ce qui se passe dans mon travail ou dans mes activités perso. Pourquoi ? Parce que mon expérience est la marque de ce dont je serai capable par la suite. Mes capacités se sont exprimées hier et aujourd’hui encore. Elles sont là : elles me permettront de réussir mon prochain métier. 

Et ce qui est extraordinaire, c’est qu’elles sont toutes importantes. Pas besoin de me censurer. Je peux parler de mes passions : la couture, le sport, la cuisine, l’équitation, le voyage… Les capacités qui me permettent de faire tout ça sont les miennes. Elles sont en moi : je vais les emmener aussi dans mon prochain job !

.

Deuxième étape : comment faire ?

Compétences, activités, métier, capacités, etc… Difficile de choisir les bons termes pour répondre à l’annonce que j’ai repérée.

C’est décidé. Je n’améliore pas mon CV, je fais autrement !

C’est là qu’erhgo intervient pour m’aider à identifier et à valoriser mes capacités

Pour cela il me suffit de créer un profil (c’est totalement gratuit) puis de me laisser guider.

Ma mission? Partager mes expériences : métiers, passions, etc..pour découvrir quelles capacités se cachent derrière et les mettre en avant.

.

Qu’est ce que ça change ?

.

De nouvelles perspectives
L’outil erhgo permet de faire des liens avec des métiers très différents de ceux que j’avais faits et auxquels je n’aurais pas pensé.

Des recruteurs convaincus
Je peux y trouver également des offres publiées par des partenaires engagés dans cette même démarche de reconnaissance des capacités de tous. 

Plus jamais de page blanche
Un profil qui m’appartient et que je peux enrichir au fil du temps et de mes nouvelles expériences.